News

Actualités.Articles.Témoignages

Actualités

Recevez notre Newsletter

Pour être tenu informé de l’actualité de Bernadette Blin, entrez votre nom et adresse mail dans le formulaire ci-dessous. Nous ne communiquerons vos données à personne d’autres.

2022, Passage, commencement, apprentissage, tolérance…

Je trouve de plus en plus difficile de poser des mots sur ce que nous vivons et sur les enjeux de ce chaos qui nous bouscule depuis 2 ans. La vie est faite de transitions, tout le temps.

Mais certaines transitions sont plus visibles et plus collectivement marquées. C’est le cas du passage d’une année à l’autre. C’est comme un nouvel espace qui s’ouvre et qu’on aurait envie de façonner selon nos désirs, nos espoirs… Et puis quand on se retourne sur l’année écoulée, on réalise que la vie a suivi son cours sans toujours avoir entendu nos « vœux ».

A l’aube de cette nouvelle année, à quoi nous préparer ? Oui chaque début d’année est comme un nouveau commencement, porteur de tant de potentialités… J’ai toujours considéré ce rituel des vœux comme de bonnes énergies qu’on fait circuler et qu’on a plaisir à se partager. Alors pour moi, je ne résiste pas à ce plaisir de vous adresser des vœux très sincères plus reliés à ce que chacun peut développer et fortifier intérieurement qu’à l’obtention d’acquits matériels…

Mais quel apprentissage ces deux dernières années ! Aurions-nous imaginé traverser ce genre d’épreuve qui a réuni la planète entière dans les mêmes tourments. Tous mes voyages en 2020 ont dû être annulés mais quand j’ai recommencé à me déplacer en 2021, j’ai trouvé vraiment impressionnant de ne voir en Europe et ailleurs, que des gens masqués…

C’est facile d’avoir été, et d’être encore choqués, de voir tout ce qui se passe et comment la situation évolue mais c’est difficile et de voir l’incohérence et le mensonge ou plus exactement, le travestissement de la réalité.

L’essentiel de notre « travail » d’être humain, de citoyen du monde, doit se faire à l’intérieur pour que nos actions extérieures soient le reflet de notre capacité à rester connectés à l’essentiel. Et je reconnais que c’est un challenge quasi quotidien, car chaque nouvelle journée nous amène de nouveaux défis à relever. Et je reconnais aussi que la réponse émotionnelle à tant de situations inacceptables est parfois, voire souvent, ce qui flambe en tout premier !

Alors pour moi, à ce stade, le plus important est de ne pas se juger, ne pas juger les autres qui pensent différemment de moi et qui ont tout autant de bonnes raisons pour justifier ce qu’ils croient vrai, tout comme moi…

C’est là le principal apprentissage actuellement, le respect, la tolérance, essayer de regarder le monde non pas tel qu’il est (ce serait prétentieux) mais à travers les yeux de l’autre, des autres et pas seulement les miens…

Et dans cet espace, je me sens bien. Je n’ai aucune prétention de détenir « la vérité », mais j’avance, j’oscille, je m’élargis, et je fais des choix, « mes choix », critiquables pour certains, mais ce sont le miens et en toute humilité, bref, j’avance comme je peux.

Je n’ai aucune légitimité pour donner des leçons ou des enseignements à qui que ce soit, je chemine comme je peux, comme vous sans doute, mais j’aime partager avec toutes les personnes que la vie a mises sur ma route, ce qui est un immense cadeau et aussi une grande responsabilité.

Alors merci à vous, merci à tous, et essayons de faire de cette nouvelle année, un pas de plus sur le chemin de la réalisation de qui nous sommes.

Et quand on est ensemble, reliés, on se soutient et on s’accompagne…

De tout cœur, sur ce chemin de vie
Bernadette

Quoi de neuf ?

Quoi de neuf ?

C’est l’une des questions rituelles qu’on se pose après « Comment ça va ? ».

L’été s’en va doucement après nous avoir chahutés et inquiétés car il annonçait des perspectives pourtant connues mais pas intégrées dans une prise de conscience globale.

L’ego ou l’Etre ?

L’ego ou l’Etre ?

Je viens de relire l’édito que j’avais écrit il y a tout juste un an et je me rends compte que je pourrais quasiment écrire la même chose aujourd’hui !

Mais ce ne serait pas juste, puisqu’entre temps une année s’est écoulé, une année pas facile encore, nous obligeant à …

Bienheureuse insécurité…

Bienheureuse insécurité…

Cette expression d’Alan Watts dans « Eloge de l’insécurité » est particulièrement adaptée à la période que nous vivons. La seule chose certaine, nous dit aussi Pema Chödrön, est l’incertitude permanente et l’insécurité fondamentale de la condition humaine…

Groupes.Formation.Supervision

contact

6 + 13 =

Filtre anti-spam : Avant d’envoyer ce formulaire, veuillez répondre à l’opération devant le bouton «ENVOYER»

Email

blinlery@gmail.com

Follow
fr French
X
Loading...